Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

header.imagePlaceholderheader.backgroundPlaceholder

header.clickToEdit
Retour

Cicatrice et ostéopathie

L’ostéopathe peut intervenir en indication de soin pour divers types de patients, et notamment pour les patients CC.

Bien que ceux-ci puissent présenter les mêmes pathologies que tout un chacun (et oui être CC ne protège pas des autres soucis de santé !), les CC opérés du cœur peuvent développer des troubles plus spécifiques, liés à cette intervention au combien salvatrice !

Ceci est notamment le cas lorsque le sternum a été ouvert.

En effet, en plus de protéger le précieux organe qu’est le cœur, le sternum se situe à l’un des carrefours de l’organisme : entre le cou et l’abdomen et en avant du thorax.

De part cette position centrale, il sert de « poulie de réflexion » à de nombreux muscles et ligaments, plus particulièrement à ceux qui soutiennent le cœur, et ces ligaments peuvent souffrir d’étirement, de déchirure ou autre dommage au cours des interventions cardiaques.

Le sternum sert aussi d’insertion à certains muscles du cou, que tous les nouveaux opérés sauront placer sans difficulté tant ils sont tendus en période post-chirurgicale.

Cette zone sterno-péricardique est très souvent délaissée mais elle reste chez les CC opérés une zone importante à travailler pour l’ostéopathe afin de libérer les tensions cervicales et récupérer une mobilité confortable.

La zone du thorax et du cou a une importance toute particulière chez les nouveaux nés CC car c’est par là que passe le nerf pneumogastrique (ou « nerf vague » qui a la capacité de ralentir le rythme cardiaque).

En effet, son cheminement débute à la base du crâne pour aller vers le cou afin de se distribuer entre autres aux systèmes digestifs et cardio-respiratoires.

Ainsi, une tension ou dysfonction musculaire peut exercer une contrainte sur ce nerf et être à l’origine de difficultés fonctionnelles telles que les troubles de la déglutition.

Une prise en charge ostéopathique permet de libérer ces tensions et donc de faciliter la prise alimentaire chez les bébés CC et de ce fait, d’apaiser le temps des tétées et des repas qui peuvent redevenir des moments de joie et de partage et non plus de stress et de découragement !

Sébastien BERTRAND

Ostéopathe marié à une CC

Lyon 9ème

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'alimentation

L'alimentation

Les enfants atteints de malformation cardiaque ont souvent un petit appétit et assimilent moins...

11 mai 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus